NON, IL N'EST JAMAIS TROP TARD POUR APPRENDRE A DANSER ! par C.VIALLE & M.DORY


NON, IL N'EST JAMAIS TROP TARD POUR APPRENDRE A DANSER ! par C.VIALLE & M.DORY

En stock

18,00
Le prix inclut la TVA mais pas la livraison .


Mode de livraison possible: Livraison VIA LA POSTE

L’auteur a voulu que ce livre existe, pour encourager toutes les femmes qui ont envie de faire de la danse classique à se lancer, sans hésiter. La danse classique n’est pas réservée à des filles jeunes et minces, tout le monde peut éprouver du plaisir à la pratiquer. Une fois le premier pas franchi, vous ne pourrez plus vous arrêter, la danse prendra possession de vous et ne vous quittera plus. Il ne faut surtout pas avoir peur du ridicule, il faut accepter d’être une débutante, et trouver un professeur bienveillant, un cours adapté à votre niveau, dans lequel vous vous sentirez en confiance, et pourrez acquérir les bases de la danse classique, tout en douceur. Et rassurez-vous, rares sont les cours où l’on vous obligera à danser en justaucorps, collant rose, et coiffée d’un chignon impeccable.

Pourquoi la danse classique en particulier ? Parce que cette discipline a la réputation d’être inaccessible, ardue, et de nécessiter des prédispositions physiques particulières, ce qui est faux. Toute personne en bonne santé peut la pratiquer, en amateur bien sûr, et en retirer un immense bienfait. Certes, une femme qui débute la danse à quarante ans n’aura sans doute pas un placement du corps parfait, et ne dansera probablement jamais sur pointes, mais ce n’est pas grave, et cela ne doit pas constituer un frein à son envie. La danse classique, c’est d’abord l’acquisition d’un maintien, bénéfique pour le corps, et d’une gestuelle harmonieuse. On peut atteindre la beauté, la grâce, et se faire plaisir, ne serait-ce qu’en effectuant un port de bras. Un seul mouvement peut tout changer.

Les récits figurant dans ce livre rapportent des propos de femmes qui ont commencé la danse classique tardivement, ou recommencé après des dizaines d’années d’arrêt. Les propos des quatre professeurs, rapportés dans la dernière partie du livre, sont en concordance avec ceux des femmes qui témoignent, et mettent en lumière les spécificités de l’enseignement de la danse classique aux adultes.

Parcourir cette catégorie : POESIE/ESSAI/RECUEIL/THEATRE